AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENUE SUR OBSCURO SENSE
Les Sangs Purs Sorciers sont autorisés
mais
attention ils sont minoritaires maintenant ♥️

Partagez | 
 

 So many books, so little time | Estevan Amado

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ARRIVE LE : 16/12/2016 MESSAGE : 3 EMPLOI : Libraire. DRAGEES SURPRISES : 16 avatarEstevan Amado
MessageSujet: So many books, so little time | Estevan Amado   Ven 16 Déc - 22:22


ESTEVAN AMADO



Nom : Il fut un temps où Estevan utilisait son nom complet, Amado de Faria. Il ne sait plus bien pourquoi il a décidé de n'utiliser qu'Amado... un vague souvenir de honte et de colère face à sa famille paternelle le taraude, sans qu'il n'arrive exactement à mettre le doigt dessus. Prénoms : Estevan João, son père a fait preuve d'un peu plus d'originalité que le reste de la famille en mettant l'un de prénoms masculins traditionnels en second plan pour tenter quelque chose de nouveau.

Âge & date de naissance : Il a récemment fêté ses 41 ans, le 22 novembre dernier. Origine : Brésilien, il a cependant grandi au Chili, terre où son père, enfant illégitime, a été élevé par la grand-mère dans la honte d'une naissance hors mariage. Ville d'habitation principale : Après avoir vécu plus de dix ans à Salvador, au Brésil, il est parti pour l'Europe il y a six ans et a fini par s'établir à Berlin. Statut du sang : Sang mêlé, son grand-père paternel était un moldu.

Emploi : Au sortir de ses études, Estevan a passé plusieurs années à chercher sa voie, récoltant dans les cultures amazoniennes, puis démissionnant pour s'attaquer aux mêmes exploitants qui détruisaient un bien international, selon lui ; trafiquant des créatures magiques sous le manteau, avant de devenir assistant d'un magizoologue et de tenter de réparer ses erreurs ; s'essayant à l'industrie de la viande, avant de devenir végétarien ; autant dire qu'il s'est construit de contradiction en contradiction et qu'on se demande bien comment il s'est retrouvé Libraire dans une petite boutique du quartier de Neukölln à Berlin. Richesse : Il paraît qu'il est en deçà du seuil de pauvreté européen, mais, en ce qui le concerne, il ne se considère pas pauvre, étant bien plus pourvu qu'il ne l'a été pendant son enfance. École fréquentée : Il a fait ses classes à Castelobruxo, où il était un élève assez médiocre qui n'arrivait pas à se concentrer sur ses études et qui se risquaient à embêter les Caipora, ses petits esprits malins qui étaient sensés protéger les élèves et les créatures de la forêt, mais qui, espiègles, étaient sujets à bien des farces contre n'importe quel sorcier s'approchant d'eux.

Caractère : Il serait difficile de passer à côté de ce petit personnage, haut en couleurs, qui s'exprime d'une voix forte et accompagne chaque parole d'amples mouvements, parfois à la limite du dramatique. C'est le moins qu'on puisse dire, Estevana a la fantaisie en lui, autant qu'il a la connerie, si on permet cet écart de langage. Très calé, voire érudit, dans certains domaines, il n'a pourtant aucune idée d'un bon nombre de choses du quotidien, qui lui passent loin au dessus de la tête. Estevan voit sa vie actuelle comme le prolongement de son enfance, en ceci qu'il est curieux de tout et n'hésite pas à remettre en question plusieurs de ses anciennes convictions. Il est très exigent, tout en étant parfaitement bordélique et désorganisé. Il n'est pas rare qu'il marque une longue pause en plein milieu d'une conversation, déconcentré par le vol d'un oiseau au dessus de sa tête, une odeur qu'il apprécie ou une mélodie qui lui vient à l'esprit. Impulsif et spontané, il semble toujours hors de lui, que ça soit de colère, de frustration, de joie ou d'enthousiasme... comme si chaque sentiment éprouvé devait s'exprimer avec force et fracas.

Avatar : Gael García Bernal. Crédit image : tumblr.




RÉPARTITION


- Quelle est votre créature préférée dans cette liste ?
• - le crabe de feu
◘ - le phénix
♦ - le boursouf
♣ - le vivet doré

- Quelle est votre couleur préférée dans cette liste ?
• - le pourpre
◘ - le gris
♦ - le blanc
♣ - le marron

- Quelle objet préférez-vous dans cette liste ?
• - un retourneur de temps
◘ - un live d'histoire de la magie et du monde moldu
♦ - une rappeltout
♣ - un scrutoscope

- Quelle mot caractériserait le mieux votre personnage ?
• - observation
◘ - ambition
♦ - réflexion
♣ - détermination

- Vous avez le choix entre quatre chemins lequel prenez vous ?
• - le chemin traversant une forêt sombre et inquiétante
◘ - le chemin se dirigeant vers une tour abandonnée
♦ - le chemin vert traversant une prairie fleurie
♣ - le chemin allant vers une tempête en bord de plage

- Quelle est votre boisson préférée dans cette liste ?
• - le whisky pur feu
◘ - le rhum groseille
♦ - la bièraubeurre
♣ - l'hydromel aux épices

- Quelle est votre plus grande peur ?
• - le feu
◘ - le vide
♦ - la claustrophobie
♣ - la mort

- Quelle est votre sort préféré ?
• - avada kedavra (sortilège de mort)
◘ - lumos (sortilège de lumière)
♦ - accio (sortilège d'attraction)
♣ - protégo (sortilège bouclier)

- Quelle est votre objet moldu préféré dans cette liste ?
• - un briquet
◘ - un téléphone portable
♦ - une lampe torche
♣ - un appareil photo

- Quelle est votre maison préférée à Poudlard ?
• - serpentard
◘ - serdaigle
♦ - poufsouffle
♣ - gryffondor

Informations supplémentaires


Miroir de Risèd : Il n'arrive pas à comprendre pourquoi, lorsqu'il se regarde dans le Miroir de Risèd, il s'y voit en moldu, dépourvu de magie. Être sorcier n'est pas si terrible que ça, il en est même très heureux, et il n'a jamais eu de problème à se faire accepté, comme n'importe quel autre sorcier. Pourtant, et ça l'intrigue plus que de raison, son désir le plus profond est d'être né sans pouvoirs.

Patronus : Il s'agit d'un Maki catta, ce lémurien gris à queue rayée noire et blanche, aux grands yeux ronds et aux relations sociales complexes.

Particularité moldue : Bien qu'aucun médecin n'ait posé de diagnostique, faute d'avoir été interrogé sur la question d'ailleurs, Estevan est hyperactif. Il a dû mal à se concentrer très longtemps, change rapidement d'activité et a besoin d'être toujours occupé.

Composition de la baguette : Baguette extrêmement souple, de 29,7 cm, en bois de sycomore, actuellement d'un éclat très modéré du fait de son manque d'utilisation, avec un poil de rougarou.




DERRIÈRE L'ÉCRAN



Pseudo : Sparow. Âge : 23 ans. Région : Pays de la Loire. Fréquence de connexion : Variable (j'ai des horaires de travail flexibles, qui changent du jour au lendemain et une vie nocturne et sociale qui est par moment intensive et d'autres fois bien plus calme). Personnage inventé, scénario, prélien ? Inventé. Code du règlement : OK BY ALYRA. Dernier mot : Une très bonne idée, ce contexte, je suis curieuse de voir ce que ça va donner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ARRIVE LE : 16/12/2016 MESSAGE : 3 EMPLOI : Libraire. DRAGEES SURPRISES : 16 avatarEstevan Amado
MessageSujet: Re: So many books, so little time | Estevan Amado   Ven 16 Déc - 22:22


LE PASSE OUBLIE

La force naît de l'adversité et des souffrances.



▬ 8 Juin 1982. Au milieu de la plaine d'herbe séchée surplombant une vallée verdoyante, un enfant joue nu-pied. Il court sans se soucier des cailloux qui pourraient lui sectionner un tendon, sans même faire attention aux branchages qui lui griffent les chevilles. Il suit, l'esprit tranquille, sa sœur, une jeune adolescente au visage portant de nombreux stigmates, mais au visage pourtant si souriant et chaleureux. Estevan l'adule et l'admire. Face à tout ce qu'ils ont traversé, elle a toujours été l'épaule sur laquelle il s'est reposé, bien plus que ne l'est leur mère.

Thaís est née d'une première aventure de sa mère, avec un sorcier aux attentions plus que douteuses si on en croyait les propos rancuniers que leur mère peut parfois proférer à son encontre. Sa peau est bien plus foncée que celle d'Estevan et ses cheveux lui tombent jusqu'au creux des reins. Du haut de ses sept ans, le petit frère voit bien que sa sœur, à peine âgé de quatorze ans, attire déjà les convoitises du voisinage qui réfléchit pour elle à l'avenir qu'elle pourrait avoir... autant que les jalousies, les commérages et les craintes. On dit qu'autour d'elle, de drôle de choses se produisent... Il n'y a pas qu'elle d'ailleurs, vous n'avez pas entendu dire que la mère de cette famille leur faisait boire des remèdes à base de plantes dont on n'avait jamais entendu le nom ? Si, si, et il parait que la grand-mère est arrivée au Chili avec le père sur les épaules, parce qu'elle aurait été mise dehors par l'homme qu'elle avait ensorcelée... Il faut dire que le petit dernier fait bien sauvageon et vu le nombre de fois qu'il a échappé à une chute mortelle ou à un animal qui le chargeait, on peut se demander s'il n'aurait pas fait un pacte avec le diable...

Mais Estevan n'a pas vraiment conscience de tout ce qui peut être dit sur lui et ses proches. Pour l'heure, il saute de pierres en pierres en tentant de rattraper Thaís qui le devance d'une bonne dizaine d'enjambées. Elle disparaît derrière un arbre, un peu en contrebas, puis réapparaît quelques mètres plus loin, causant l'enthousiasme chez son frère. Elle disparaît dans les hautes herbes, pour réapparaître un peu plus sur la gauche, les cheveux en bataille, causant l'hilarité chez son frère. Elle disparaît au détour d'un chemin... Elle disparaît. L'inquiétude commence à pointer le bout de son nez chez l'enfant, qui se retrouve seul. Pourquoi ne réapparaît-elle pas ? Que fait-elle ? Cherchant de tous côtés, Estevan ne se rend même pas compte qu'une masse sombre se forme encore un peu plus bas dans la forêt. Une masse inquiétante, une sorte d'épaisse fumée noire d'apparence étrangement solide pour de la brume. Si Estevan ne l'a pas remarqué, encore plus bas, le village entier regarde cette obscurité fondre droit vers eux, la frayeur bloquée au fond de leur gorge et leur raison au bord des lèvres, certains prient, d'autres hurlent. Ce sont ces mêmes cris qui attirent le jeune Estevan qui comprend soudain que quelque chose cloche vraiment.

Le temps de descendre la vallée, ce ne sont plus que des larmes et des lamentations qui accueillent l'enfant, une fois arrivé à hauteur du village. Plusieurs maisons portent les traces d'une tempête aussi soudaine que violente, quelques habitants semblent blessés et Estevan se demande si certains n'auraient pas perdu la vie. C'est en se posant cette question qu'il débouche sur la petite, et unique, place du village. Au centre, un corps est étendu, mais l'esprit du petit se refuse à l'identifier. Il s'évanouit.

▬ 23 Mai 2005. (Souvenir de la rencontre)

▬ 1 Mars 2006. (Souvenir de la séparation)







L'HISTOIRE CONNUE

La mémoire est l’instrument de l’oubli.



▬ 8 Juin 1982. Au milieu de la plaine d'herbe séchée surplombant une vallée verdoyante, un enfant joue nu-pied. Il court sans se soucier des cailloux qui pourraient lui sectionner un tendon, sans même faire attention aux branchages qui lui griffent les chevilles. Il suit, l'esprit tranquille, sa sœur, une jeune adolescente au visage portant de nombreux stigmates, mais au visage pourtant si souriant et chaleureux. Estevan l'adule et l'admire. Face à tout ce qu'ils ont traversé, elle a toujours été l'épaule sur laquelle il s'est reposé, bien plus que ne l'est leur mère.

Thaís est née d'une première aventure de sa mère, avec un sorcier aux attentions plus que douteuses si on en croyait les propos rancuniers que leur mère peut parfois proférer à son encontre. Sa peau est bien plus foncée que celle d'Estevan et ses cheveux lui tombent jusqu'au creux des reins. Du haut de ses sept ans, le petit frère voit bien que sa sœur, à peine âgé de quatorze ans, attire déjà les convoitises du voisinage qui réfléchit pour elle à l'avenir qu'elle pourrait avoir... autant que les jalousies. On raconte que plusieurs mères de famille essayent de prévoir un futur mariage avec leur fils aîné, parce qu'elle sera belle femme et qu'avoir une sorcière dans la famille est toujours bienvenu... Mais on dit surtout que la plupart de ces femmes prévoient de telles unions, uniquement de peur de perdre leur époux lorsque Thaís aura atteint l'âge adulte. Il faut comprendre, ça semble être dans leur sang... La mère des deux enfants ne les a pas eu avec le même père. Il paraîtrait même que la grand-mère elle-même aurait eu son enfant hors mariage, fuyant dans un autre pays pour raconter cette fausse histoire de veuvage.

Mais Estevan n'a pas vraiment conscience de tout ce qui peut être dit sur lui et ses proches. Pour l'heure, il saute de pierres en pierres en tentant de rattraper Thaís qui le devance d'une bonne dizaine d'enjambées. Elle disparaît derrière un arbre, un peu en contrebas, puis réapparaît quelques mètres plus loin, causant l'enthousiasme chez son frère. Elle disparaît dans les hautes herbes, pour réapparaître un peu plus sur la gauche, les cheveux en bataille, causant l'hilarité chez son frère. Elle disparaît au détour d'un chemin... Elle disparaît. L'inquiétude commence à pointer le bout de son nez chez l'enfant, qui se retrouve seul. Pourquoi ne réapparaît-elle pas ? Que fait-elle ? Il n'a rien entendu et ne comprend pas ce qu'il se passe.

Le temps de descendre la vallée, Estevan dépasse, sans y prêter attention, une amas de graviers et de terres fraîchement tombés de la pente raide au dessus de lui. Il finit par déboucher sur la petite, et unique, place du village. Au centre, un corps vient d'être étendu, sur une couche de paille, entouré par des visages sombres et attristés, mais l'esprit du petit se refuse à l'identifier. Il s'évanouit.

▬ 1 Mars 2006. (Souvenir de la séparation modifié)

▬ 10 Février 2010. (Retour en Europe et retrouvailles)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ARD-RI & GRYFFONDOR
ARRIVE LE : 16/12/2016 MESSAGE : 20 EMPLOI : Etudiante DRAGEES SURPRISES : 33
SOUS LA CAPE D'INVISIBILITE
DANS TON SAC:
MIROIR DE RISED:
PASSE VERITABLE:
avatar
Eleanor Howard
MessageSujet: Re: So many books, so little time | Estevan Amado   Ven 16 Déc - 22:31

Bienvenue sur le forum à toi! Bonne chance pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GUTUATER & SANG PUR
ARRIVE LE : 22/09/2016 MESSAGE : 110 EMPLOI : professeur de sortilèges DRAGEES SURPRISES : 106
SOUS LA CAPE D'INVISIBILITE
DANS TON SAC:
MIROIR DE RISED:
PASSE VERITABLE:
avatar
Alyra Tolstoï-Carey
MessageSujet: Re: So many books, so little time | Estevan Amado   Ven 16 Déc - 22:34

BIENVENUE A TOI
Hâte d'en savoir plus sur ce petit bonhomme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRANNO & SERPENTARD
ARRIVE LE : 16/12/2016 MESSAGE : 15 EMPLOI : peintre DRAGEES SURPRISES : 31
SOUS LA CAPE D'INVISIBILITE
DANS TON SAC:
MIROIR DE RISED:
PASSE VERITABLE:
avatar
Leanne McAvoy
MessageSujet: Re: So many books, so little time | Estevan Amado   Ven 16 Déc - 22:41

bienvenuuuue ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRANNO & SANG PUR
ARRIVE LE : 22/09/2016 MESSAGE : 68 EMPLOI : directeur des balais brossdur DRAGEES SURPRISES : 41 LOCALISATION : dans son bureau de la tour Brossdur, dans des soirées mondaines

SOUS LA CAPE D'INVISIBILITE
DANS TON SAC:
MIROIR DE RISED:
PASSE VERITABLE:
avatar
Bastian Krüger
MessageSujet: Re: So many books, so little time | Estevan Amado   Sam 17 Déc - 0:05

Ouuuuh, ton Estevan a l'air d'envoyer du pâté ! J'ai hâte d'en apprendre plus sur lui. Bienvenue par ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ARRIVE LE : 16/12/2016 MESSAGE : 3 EMPLOI : Libraire. DRAGEES SURPRISES : 16 avatarEstevan Amado
MessageSujet: Re: So many books, so little time | Estevan Amado   Sam 17 Déc - 15:43

Merci à vous quatre

Maintenant que la première partie est finie, plus qu'à écrire l'histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BRANNO & SANG PUR
ARRIVE LE : 22/09/2016 MESSAGE : 68 EMPLOI : directeur des balais brossdur DRAGEES SURPRISES : 41 LOCALISATION : dans son bureau de la tour Brossdur, dans des soirées mondaines

SOUS LA CAPE D'INVISIBILITE
DANS TON SAC:
MIROIR DE RISED:
PASSE VERITABLE:
avatar
Bastian Krüger
MessageSujet: Re: So many books, so little time | Estevan Amado   Mar 20 Déc - 18:56

J'adore le début de ta fiche, c'est intriguant et ça emballe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: So many books, so little time | Estevan Amado   

Revenir en haut Aller en bas
 
So many books, so little time | Estevan Amado
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Choucroute time !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
OBSCURO SENSE :: Présentations personnages :: Présentations-
Sauter vers: